ODE A LA LIBERTÉ, CELLE D’AIMER ET D’ÊTRE AIMÉE

C’est dans les voluptés de l’intime que se révèle le corps de la femme, qu’elle prend de l’assurance et assume son audace. Elle sait qu’elle est belle ainsi, s’offrant écrin par écrin au regard qui la suit, dans cette ligne sulfureuse et tentatrice qui la rend si LIBERTINE. 

En journée, personne ne la soupçonne mais elle détient le secret. Elégante, impeccablement habillée, elle décroche bien quelques regards mais ils sont discrets. Elle n’est pas docile, a de quoi intimider. Elle sait tenir ses propos en place et les faire compter. C’est le soutien-gorge classique qui lui donne ce maintien, cette emprise et cette présence. Pour rien au monde elle ne voudrait l’abandonner car c’est un idéal qu’elle touche.

Parfois, c’est le rôle de la séductrice qu’elle a envie de jouer alors elle se pare de son soutien-gorge push-up et relève la tête. Sa silhouette aux courbes charmeuses est alors le désir du cœur pour certains et le plaisir des yeux pour d’autres. Pleine d’assurance, elle aime ce confort qui sublime aussi son décolleté. Un peu plus bas, c’est un shorty qui habille ses formes, embrasse sa douceur, caresse sa peau. Parfois, elle préfère le slip mais toujours, c’est cette guipure malicieuse agrémentée de tulle qui dévoile avec finesse et raffinement sa pureté. 

C’est entre les quatre coins d’une chambre qu’elle devient joueuse. Un sourire espiègle habille son visage mais elle conquit les hommes par ses formes. Délicieuse dans cette guipure aux allures de vitraux de cathédrale, elle a presque un air divin. D’une main baladeuse, elle cache sa poitrine qui se révèle peu à peu dans ce sexy soutien-gorge seins nus. Elle sait que les hommes aussi peuvent être joueurs mais ainsi vêtue, avec ce contrôle qu’elle détient au creux de ses doigts, elle les mène par le bout du nez. Ce string qu’elle revêt fait d’elle un fantasme à portée de lèvres. Inatteignable ?

Il aimerait tant pouvoir défaire ces liens qui habillent la femme qu’il admire, qui l’étayent comme un bijou. Il l’observe sous toutes les coutures, admirant les détails qui donnent cette transparence exquise, les petits nœuds innocents qui ornent la parure, cette liberté exprimée par ce sourire. Elle a l’air d’une sainte dans ce sacre en nacre. Elle a un côté mystérieux quand elle se confond à la nuit. 
Comme un arrêt sur image, le temps, alors, se suspend, laissant aux tendres ce qu’il faut, pour rendre à ce moment ce qu’il a de plus céleste.
Une chose cependant est certaine : la femme a de beaux jours devant elle, quand dans les bras d’un amant, elle se sent l’âme d’une LIBERTINE. 

Catégories